Voici le nouveau Maserati Grecale

Maserati a déjà prévu que son nouveau Grecale, rival des Macan et X4, serait sa plus grosse vente. Pas de pression…

Le nouveau crossover de Maserati, la Grecale est donc enfin là. Sans grande surprise, ce rival des Porsche Macan et BMW X4 ressemble à un Levante passé chez les réducteurs de têtes. Laissez-nous vous présenter.

La version supérieure présentée ici en jaune s’appelle Trofeo. Sous le capot, on trouve le V6 Maserati découvert avec la sublimissime MC20, le Nettuno, mais dégonflé à « seulement » 530 ch. Selon Maserati, ça permet au Grecale Trofeo de passer de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes.

autres motorisations essence reçoivent une version modifiée du 4 cylindres 2.0 turbo d’Alfa Romeo. Maserati y a ajouté une autre soufflerie, un compresseur à alimentation électrique pour des reprises sans creux à bas régime. Il existera en deux versions de 300 ch et 330 ch. Le compresseur fonctionne avec la technologie 48 volts. Un circuit également utilisé pour alimenter un système hybride léger utilisant un moteur/générateur entraîné par courroie depuis le moteur. Cela permet de maintenir les émissions de CO2 sous les 200g/km.

Toutes les versions sont pour le moment des transmission intégrale et la plupart ont une suspension pneumatique.

Début 2024, on nous annonce un Grecale entièrement électrique badgé Folgore – foudre en italien – prêt à affronter le Macan électrique. Malheureusement, aucun détail sur ses performances. Mais on peut noter l’exploit de Maserati d’avoir réussi à greffer une batterie de 105 kWh dans une plate-forme conçue à l’origine thermiques. Du coup, on s’attend à une autonomie tout à fait correcte. Ce qui devra compenser le manque de charge rapide, la faute à un système 400 et non 800 volts.

La Grecale repose sur la plate-forme « Giorgio » d’Alfa Romeo, ce qui nous rend plutôt optimistes pour la tenue de route et le comportement puisque ça fait partie des points forts de l’Alfa Stelvio. Le Grecale sera d’ailleurs produit dans la même usine que les Alfas.

Dans l’habitacle, on trouve un nouveau système d’infodivertissement connecté basé sur Android Auto. Qui dit voiture moderne dit écrans partout. Il y a évidemment l’écran principal de l’instrumentation, les écrans tactiles supérieur (infodivertissement) et inférieur (climatisation) et, selon les finitions et/ou option, un affichage tête haute. C’est tout ? Non, vous avez oublié la petite horloge en haut de la planche de bord. Et grâce aux joies du numérique, elle peut se transformer en un g-mètre. Tout ça est bien sûr noyé dans des hectares de cuir façon Maserati relevé par des surpiqures contrastées et des plaquages en bois ou carbone. Et si la sonorité du V12 vous manque, que celle du V6 ne vous plait pas ou que… vous ne trouvez pas celle du 4 cylindre digne du Trident, il y a de quoi couvrir avec le système audio en option et ses 1200 watts crachés par 25 haut-parleurs.

La suspension pneumatique en option permet d’élever le Grecale pour affronter plus sereinement les terrains accidentés. Technologie toujours, la version Trofeo avec le V6 dispose d’une vectorisation de couple complexe. À l’aide d’un nouveau système électronique de contrôle dynamique il contrôle – de manière prédictive dans certains cas – tout le groupe motopropulseur, le freinage, le différentiel, l’amortissement, la suspension pneumatique et d’autres éléments dynamiques de la voiture.

Vous pouvez avoir un bref aperçu des effets dans notre essai du prototype ici. Nous n’avions eu le droit qu’au quatre cylindres de 300 ch, mais nous avions conclu que « c’est un moteur plaisant, expressif et suffisamment vigoureux pour taquiner un peu le châssis ».

Si nous avions eu les honneurs du prototype, c’est que le lancement complet a été retardé d’environ six mois. Ce qui aura fait perdre beaucoup de temps, et donc de ventes, et donc… d’argent à Maserati. En cause, un certain Covid bien sûr. Mais aussi une grosse pénurie de semi-conducteurs. Et… soyons francs, deux-trois détails à régler sur la voiture quand-même.

Maserati nous a déjà annoncé que le Grecale sera sa voiture la plus vendue. Sans vouloir être méchant, le défi n’est pas à proprement parler gigantesque. Le Levante, qui était censé défier les Allemands, mais n’a jamais trouvé son public. Mais, pour être honnête, on n’est pas à l’abri d’un rebond, le Levante ayant réussi une année 2021 plutôt bonne. Peut-être que l’effet de halo de la MC20 se fait déjà sentir.

Dans la plus pure tradition Maserati, Grecale est le nom d’un vent. Dans ce cas, un vent froid du nord-est qui frappe Malte et la Méditerranée occidentale. On savait que vous alliez poser la question !

Source: topgear


 
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like

2020 Édition spéciale RS4-S par ABT Sportsline

#ABT Sportsline s’est emparé de l’Audi #RS 4 pour en proposer une…

La Shelby GT500 2020 coûte 185890 $

Shelby GT500 2020: Les majorations des concessionnaires ne sont pas vraiment nouvelles;…

Darwinpro Aero RS6 Modifié par RACE

Vidéo : 2021 Audi RS6-R ABT SPORTSLINE 1 OF 125