Toyota ne s’endort pas, son C-HR a connu un bon succès. Pour garder sa position, il a fait évoluer son style par de petites touches. De plus, il reçoit une hybridation plus puissante.

On ne dirait pas comme ça, mais le C-HR est déjà arrivé à mi-carrière. Le spécial crossover compact de Toyota a été vu au printemps 2016. Il est temps pour le restylage maintenant. Même s’il n’en avait pas vraiment besoin.

Ceci n’a pas empêché les designers du constructeur de revoir la grosse partie de la face avant. Cela ne se voit pas assez, mais la découpe des optiques et de la calandre est différente. Ce que l’on voit le plus c’est le nouveau bouclier, avec une grande bouche qui intègre la plaque d’immatriculation. Sans oublier la fente d’aération placée au-dessus. Les antibrouillards sont maintenant dans les inserts latéraux (plus verticaux).

Ce qui est important encore, c’est ce qui est sous le capot. Ce C-HR double son offre hybride. En plus de 1.8 de 122 ch (qui selon la marque a été amélioré, mais on n’en sait pas plus), ce dernier propose le 2.0 de 184 ch. L’offre ressemblera à celle de la nouvelle Corolla. Ce dernier n’existe plus en thermique classique. Il pourra partir à la conquête d’une nouvelle clientèle qui trouvait le 1.8 trop mou.


 
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like

Tout sur l’Audi SQ8: le SUV Sport

Tout est prêt pour le coup d’envoi de la tournée commerciale de…

Le grand coupé GT : Kia Stinger

Kia voulait se donner une nouvelle image à part celle du « low…

Lexus LC : un Vert Kaki édition limitée

Lexus compte lancer une édition limitée de son coupé LC, avec comme…