Dévoilée pour la première fois en 2013, la Bentley Flying  Spur se donne une nouvelle face, avec des lignes redessinées et une mécanique retravaillée. Cette fois-ci, avec un W12 de 635 chevaux sous le capot, c’est un bloc très connu dans la gamme.

À la base, la Bentley Flying Spur était une simple version quatre portes du coupé Continental GT, mais elle a pris son indépendance depuis déjà six ans. Après le lancement de sa précédente génération en 2013, la berline s’est donnée une nouvelle mouture pour rivaliser les Mercedes Classe S Maybach et les Rolls-Royce Ghost. C’est en effet ce renouvellement qui lui permettra de rester sur le marché des grandes berlines de luxe.

À première vue, les changements détectés peuvent être subtils sur cette nouvelle Bentley Flyin Spur, et c’est justement un choix de la part des designers de la marque qui ont préféré rester sur la même identité de la berline, en modernisant légèrement certaines lignes.

Quant à son côté technique, cette dernière reprend sans surprise la motorisation déjà connue dans sa gamme, la W12 6,0 litres turbocompressé de 635 chevaux et 900 Nm de couple. Il est associé à une boite à vitesses automatique ZF à huit rapports avec une transmission intégrale. Plus encore, il peut faire un 0 à 100 km/h en 3,8 secondes seulement avec une vitesse maximale de 333 km/h.


 
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

La BMW série 4 a finalement été dévoilée

BMW a subi une autre fuite au niveau de l’usine. Cette fois, il…

La Bentley Continental GT arrive pour fêter le Pikes Peak

Un nouveau modèle en édition spéciale vient célébrer le record de production…

Enfin une variante plus chaude : Mercedes CLA 45 S 4Matic +

Parfois dans la vie, les choses n’ont pas de sens, mais il…

ABT retravaille l’Audi SQ5 TDI

ABT Sportsline a choisie la Audi SQ5 pour en proposer une variante…