Bentley EXP 100 GT ne se contentera que du meilleur, et cela inclut les batteries qui alimenteront ses prochains véhicules électriques. La marque exigeante a annoncé qu’elle attendra une demi-décennie pour sortir son premier véhicule électrique très attendu et ce ; pour s’assurer que sa batterie est conforme aux normes Bentley.

Fondamentalement, tout est lié à la portée, à la puissance et au prix. La marque souhaite que les batteries s’améliorent dans ces trois domaines ; avant de les intégrer dans ses modèles zéro émission et, apparemment, cinq est le chiffre magique.

«Nous lancerons notre premier véhicule électrique à batterie au milieu des années 2020; parce que nous prévoyons dans cinq ans que l’augmentation de la densité de puissance; ou l’introduction de batteries à semi-conducteurs permettra une amélioration de 30% et plus des performances», a expliqué Bentley. Le PDG Adrian Hallmark a déclaré un de nos confrères dans une récente interview.

Bentley EXP 100 GT en photos :

Bentley espère également que les batteries deviendront plus abordables. “Les batteries coûtent six fois le prix d’un moteur ; et un moteur représente 20% du coût d’une voiture”, a déclaré Hallmark. “Les véhicules électriques sont très chers aujourd’hui parce que les batteries sont chères.” Des prix compétitifs sont importants, même si vous achetez une Bentley.

Avec 39 pour cent des acheteurs de voitures de luxe activement à la recherche d’un véhicule électrique ; cela vaut certainement la peine que Bentley passe le temps d’affiner sa machine de rêve alimentée par batterie. Cela signifie juste cinq années d’attente de plus, malheureusement.



 
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Bentley nous projette dans le futur : EXP 100 GT

Bentley nous montre l’EXP 100 GT, il s’agit d’un luxueux concept-car doté d’une motorisation 100% électrique. Et ce n’est pas tout, puisqu’il sera doté d’un système de conduite autonome. Par contre, on aura droit à ce modèle jusqu’à 2035, ou peut-être jamais.