BMW M2 : Ne négligez jamais une petite BMW haute performance. C’est une très bonne règle qui remonte à plusieurs décennies. Qu’il s’agisse de la E30 M3, du légendaire soulier de clown M ou même de la M1 Coupé, le constructeur allemand affiche toujours un bilan positif en construisant de petits coupés à deux portes très puissants à propulsion arrière.

La BMW M2 Competition 2019 n’échappe pas à cette règle. C’est une voiture de conducteur remarquablement compétente dans un ensemble attrayant et compact. Mais il représente également l’un des derniers vestiges du design intérieur et extérieur sortant de BMW. Lorsqu’un véhicule atteint l’âge du M2, il devient populaire de dire aux gens d’attendre l’inévitable refonte. Dans ce cas, cependant, la plus petite voiture M de BMW est une exception.

Avantages :

La BMW M2 Competition est la meilleure voiture de conduite M sur le marché. Cette voiture est à égalité avec les Porsche Cayman GT4 et Ford Shelby GT350 pour sa concentration sur la performance et le plaisir. Et accéder à cette capacité est aussi simple que d’appuyer sur un bouton du volant. Les deux réglages de mode de conduite à accès rapide de BMW, M1 et M2, constituent un choix inspiré qui facilite l’exploitation des capacités de la M2. Plutôt que de passer au crible pour configurer le M2, les conducteurs peuvent programmer ces deux boutons avec leur combinaison idéale de modes de transmission, de suspension, de direction, de groupe motopropulseur et de contrôle de la stabilité.

On met la M1 pour des performances extrêmes tout en conservant le contrôle de la stabilité, tandis que M2 possédait une bande son sportive et une direction plus lourde qui rendent les voitures BMW M si agréables, tout en maintenant les autres paramètres dans un mode plus détendu. Quand on nous présente une rampe de sortie amusante, on peut rapidement toucher M1 et préparer la voiture à l’attaque. Dès que les choses se sont arrangées, on pouvait passer des systèmes à un mode plus détendu, et tout cela sans quitter mes mains du volant.

Inconvénients :

La BMW M2 peut avoir quatre sièges, mais ce n’est pas une grosse voiture. En fait, les plus grands trouveront dans les sièges sport avant (qui sont assez confortables) une expérience légèrement claustrophobe. En ce qui concerne le patron, John Neff, qui a trouvé la deuxième ligne du concours M2 compétitive, on ne peut imaginer de placer quelqu’un d’autre que des enfants plus jeunes. Le simple fait de monter à bord est un défi, car il oblige les passagers à faire coulisser les sièges avant vers l’avant et à monter sans encombre. Il y a une raison pour laquelle les coupés ne sont jamais partis en tant que véhicules familiaux.

L’extérieur du M2 porte le tinsel M habituel, mais son design est plutôt terne. Le style de la Série 2 est anonyme, même avec un renflement de capot, des échappements de quad et des passages de roue évasés. Cela dit, ses grilles rénales sont proportionnelles au reste du corps. Par rapport aux nouveaux modèles BMW, on ne peut que se plaindre.


 
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

MERCEDES-AMG C63 S COUPÉ: un V8 à 510ch

C63 S Coupé: Nous n’allons pas arrêter le progrès. Ceci est la…

Volkswagen Golf GTI 2021: premier essai

Volkswagen Golf GTI. C’est probablement la voiture de performance la plus importante…

La nouvelle Jaguar F-Type 2020 au Maroc

Jaguar F-Type 2020: Commercialisée en 2013 ; la Jaguar F-Type se veut de…

Essai Audi S8 2020 :571 ch sous le capot

S8: Au top de la gamme d’Audi, figure une limousine. L’A8 ! Mais…